Outils du Vitalisme

Une approche holistique pour des résultats rapides et efficaces

 

La santé naturelle n’est pas seulement une question d’alimentation ou d’hygiène de vie saine. Pour obtenir les résultats excellents et rapides, LEVITALISME met en place dans les formations  ou l’accompagnement personnalisé, une synergie entre de nombreux outils naturels choisis avec précisions et cohérence pour un maximum d’efficacité

(Cliquez sur le bouton + à la droite de chaque outil pour avoir une brève description)

Outils naturels pour une approche de santé globale

Le repos

Très peu mis en avant dans nos sociétés où le productivisme est de mise, le repos est fondamental dans une démarche de vitalisme.

Il permet de conserver l’énergie nécessaire aux différentes fonctions importantes de l’organisme : la digestion,l’élimination des toxines,la réparation des tissus,etc.. Le rythme cardiaque et la tension artérielle baissent au repos.

Le repos favorise également le renforcement du système d’adaptation, donc de mieux faire face au stress et à la fatigue chronique.

Le corps humain, comme tout organisme vivant, fonctionne de manière optimale lorsqu’il alterne les périodes d’activité et les périodes de repos. Un organisme sursollicité s’épuise et le système immunitaire s’en trouve affaibli.

Concrètement, il faut toujours savoir s’offrir des périodes de repos réel à la suite d’efforts physiques, mentaux ou émotionnels ; ou tout simplement lorsque notre corps nous indique des signaux d’épuisement (somnolence, fatigue, maux de tête, etc.).

Consommer des excitants ou des boissons énergisantes n’est pas la solution et c’est même anti-physiologique. Il est à noter également l’importance du sommeil de nuit, qui permet à l’organisme d’effectuer des actions de nettoyage et de réparation.

Le repos, c’est aussi vivre dans la quiétude et éviter la pollution des ondes diverses.

Bien dormir est essentiel, et pour cause. Un manque de sommeil  pourrait augmenter le risque de développer la maladie d’Alzheimer, selon les conclusions d’une nouvelle étude scientifique publiée dans Brain Communications et relayée par le Sun.

L'exercice physique

De manière générale, toute activité physique augmente le métabolisme sur le moment, et même après, pour certains sports. Le métabolisme est l’ensemble des réactions chimiques dans le corps (à l’intérieur et à l’extérieur de la cellule) qui permettent d’opérer tout type d’échange cellulaire afin d’assurer les diverses fonctions de l’organisme.

Un métabolisme élevé favorise donc la production d’énergie au niveau des cellules (mitochondries), ce qui génère plus de chaleur. Ce métabolisme joue un rôle essentiel dans notre capacité à brûler les graisses, dont la perte de poids. De même, un métabolisme élevé donne lieu à une meilleure circulation sanguine, grâce à la production d’hormones, comme l’adrénaline et la noradrénaline. Ce qui a une conséquence positive sur la santé cardiovasculaire, la diminution du stress et un meilleur apport d’oxygène au niveau du cerveau

L’exercice physique favorise aussi l’élimination des toxines du corps, à travers la respiration, la transpiration et l’activation de la lymphe. Pour les personnes constipées, il peut stimuler le péristaltisme intestinal.

L'alimentation

Hippocrate disait : « que ton aliment soit ta seule médecine ! »

L’alimentation est un des piliers de la santé. Il est très important d’éviter une alimentation pauvre en nutriments et riche en calories vides, que l’on retrouve principalement dans les aliments raffinés ou ultra-transformés de l’industrie agroalimentaire.

Ces aliments contiennent très souvent des éléments nocifs pour la santé :

  • Les additifs alimentaires ;
  • Les colorants ;
  • Les épaississants ;
  • Les exhausteurs de goût ;
  • Les édulcorants ;
  • Les conservateurs ;
  • Les gélifiants ;
  • Les émulsifiants ;
  • Les stabilisants ;
  • Les arômes industriels ;
  • Les pesticides et engrais chimiques. 

Il vaut mieux alors s’orienter vers des aliments brutspeu transformés ou pas du tout, de préférence des produits locaux et bio.

Les fruits et légumes, riches en micronutriments, doivent toujours tenir une place prépondérante dans notre alimentation. L’apport de ces micronutriments dans notre organisme favorise l’élimination des déchets du sang et protège les cellules contre les radicaux libres.

De ce fait, les cellules et les tissus sont alors correctement alimentés en micronutriments (vitamines, minéraux…) et en oxygène, nécessaires à leur bon fonctionnement et à la production de l’énergie.

Les jus de légumes et de fruits

Comme nous le savons déjà une alimentation qui fait la part belle aux légumes et fruits est essentielle dans toute démarche de santé. Cependant, il serait difficile et long de combler notre déficit micro nutritionnel en mangeant les fruits et les légumes uniquement sous leur forme brute.

L’un des moyens d’y parvenir est à travers les jus de fruits et de légumes frais extraits à l’aide d’une centrifugeuse ou d’un extracteur de jus.  Ils apportent à l’organisme un maximum de micronutriments nécessaires à son bon fonctionnement.  Une consommation régulière de ces jus améliore rapidement notre état de santé sur beaucoup d’aspects. Certainement à cause de leur biodisponibilité et de leur richesse en micronutriments. On constate très vite une amélioration du transit intestinal, plus d’énergie, un meilleur sommeil, diminution des douleurs articulaires, disparition des maux de tête et même une sensation de bien-être. Des vidéos pratiques y seront consacrées sur notre chaîne youtube le vitalisme.

Le jeûne

Le jeûne est sans doute le meilleur moyen naturel de régénérer son organisme. Non seulement il permet de le détoxifier, il favorise le renouvellement cellulaire, le rééquilibrage du fonctionnent hormonal, augmente le métabolisme, mais surtout apporte une réponse adaptative positive non spécifique mais à l’échelle de tout le corps.  C’est à dire que c’est le fonctionnement de tout l’organisme qui se trouve amélioré à l’issue d´un jeûne. On peut alors voir disparaitre certaines pathologies comme : le diabète, l’hypertension, l’obésité, les apnée du sommeil, ronflement, maladies cardiovasculaire, etc..

Pendant le jeûne, le système digestif est laissé au repos, ce qui permet de récupérer 60 à 70% d’énergie qui est normalement allouée à la digestion. Cette énergie supplémentaire est affectée aux fonctions de nettoyage et de réparation

Arnold Ehret, dans son livre  « Santé et Guérison par le jeûne »  résume bien la puissance du jeûne :  ´´Pendant Le jeûne on est en quelque sorte couché sur une table d’opération de la nature , qui effectue sur vous la plus merveilleuse des interventions sans bistouri´´

Nous vous invitons à consulter plus de vidéos explicatives sur le jeûne sur notre chaîne youtube Le vitalisme.

La santé de l'intestin

L’intestin est la principale porte d’entrée des aliments dans notre organisme. Il a une barrière très importante qui filtre ce qui est utile ( les nutriments ) pour l’organisme et bloque ce qui ne l’est pas ( les toxines, corps étrangers ):  la barrière intestinale.

Pour que cette barrière intestinale fonctionne correctement, il faut lui apporter une alimentation saine, riche en fibres et micronutriments.  Ce qui favorise une bonne digestion et assimilation.

En revanche, une alimentation constituée de produits raffinés, d’aliments frits et trop cuits, riche en amidons modifiés, de sucre, d’excès de sel, produits transformés, et même de protéine difficile à digérer comme le gluten, engendre non seulement une stagnation des selles et residus de la digestion, mais aussi une altération de la barrière intestinale.

Autant la digestion et l’assimilation des aliments est importante, l’élimination des aliments non digérées est cruciale pour la santé du colon.  Face à l’incapacité du colon à évacuer les selles correctement, les residus et les déchets de notre organisme peuvent provoquer une fermentation et une putréfaction dans notre colon.  Ajouté à l’altération de la barrière intestinale, une auto-intoxication s’installe progressivement et peut déboucher sur divers pathologies: maux de tête, douleurs abdominales, hypertension, allergies, maladies neurodégénératives, maladies auto-immunes, etc..

L’intestin est aussi le siège de milliards de bactéries et autres micro-organismes qui constituent le microbiote intestinal.  Il correspond à une partie importante de notre système immunitaire.

En dehors du rôle immunitaire et métabolique, de nombreuses études scientifiques montrent une relation directe entre notre cerveau et l’intestin. On appelle d’ailleurs l’intestin ` `le second cerveau ´´, il abrite des millions de neurones .  L’état de notre intestin influence nos comportements et notre réaction émotionnel

Le déséquilibre de notre microbiote (dysbiose) pourrait jouer un rôle dans le stress, la dépression, l´anxiété et même de nombreuses maladies neurologiques et psychiatriques.

Une alimentation pauvre en fibre, les additifs alimentaires, le sucre raffiné, certains médicaments comme les antibiotiques, une consommation excessive d’alcool, certains ondes électromagnétiques… Ce sont là quelques facteurs qui participent à déséquilibrer notre microbiote et au ralentissement du péristaltisme intestinal (constipation). 

La santé de l’intestin est un pilier fondamental du vitalisme. Nous l’abordons en détail dans nos formations, coaching et conférences ou vous trouverez des conseils pratiques pour stimuler le péristaltisme intestinal, maintenir une flore intestinale équilibrée et bénéfique pour la santé.

L’exposition au froid

Contrairement aux apparences, l’exposition au froid améliore notre résistance au froid et mieux encore renforce notre système immunitaire. Lorsque notre corps est exposé au froid jusqu’à la limite de ce qu’il peut supporter, le corps est forcé par un mécanisme d’adaptation à produire de la chaleur.  Une protéine particulière est impliquée dans cette adaptation d’après les études scientifiques ; la PGC-1alpha.  Cela se traduit au niveau physiologique par :

– Une augmentation du nombre de mitochondries, donc une capacité de production d’énergie et de chaleur nettement en hausse.

– Une production des hormones de stress comme l’adrénaline et la noradrénaline qui vont engendrer une augmentation de la pression sanguine et donc une meilleure irrigation des zones périphériques.

– Une diminution de l’inflammation.

– Le renforcement du système immunitaire.

Les expériences et travaux du célèbre hollandais Wim Hof témoignent bien de l’intérêt de l’exposition au froid dans le renforcement de notre immunité.

Le soleil

L’importance de l’exposition au soleil n’est plus à démontrer de nos jours. Il permet de synthétiser la vitamine D, mais aussi de booster le métabolisme.  Il a un effet vasodilatateur des vaisseaux, ce qui participe à fluidifier la circulation sanguine nécessaire pour irriguer les extrémités et améliore la santé cardiovasculaire en général. Le soleil agit aussi comme une véritable batterie qui nous permet de nous recharger en énergie augmentant ainsi notre force vitale.

Une exposition quotidienne au soleil de 15 à 30 minutes en moyenne peut avoir les effets bénéfiques sur le tonus dans la journée, un meilleur état mental et même sur le métabolisme des graisses.

Le massage

Le massage stimule la circulation sanguine et favorise l’élimination des toxines et autres déchets accumulés par le corps au fil du temps. Il peut améliorer Le péristaltisme intestinal.  La vasodilation induite à la suite d’un massage, augmente le flux sanguin, donc un meilleur apport en oxygène et nutriments aux organes périphériques. Il a un effet relaxant pour le corps ; c’est un très bon moyen de diminuer le stress et les douleurs musculaires.

Un massage du dos, des épaules et du thorax, améliore considérablement la respiration. Il diminue la congestion des poumons et soulage, sur le long terme, un bon nombre de problèmes respiratoires.

Bon régulateur du système endocrinien, il déclenche la sécrétion de l’ocytocine (hormone de la confiance, de l’amour et du lien social).

La respiration

La plupart des complications des maladies sont associées à des problèmes respiratoires. Généralement, c’est la conséquence d’un apport insuffisant en oxygène aux tissus et organes.

Pour vivre les cellules ont besoin de l’oxygène, c’est un élément vital. La respiration fournit à nos cellules l’oxygène indispensable pour « brûler » nos aliments et générer de l’énergie nécessaire à de nombreuses fonctions métaboliques de l’organisme comme, l’activité musculaire, au maintien de la température corporelle, l’activité du système nerveux, la formation de l’urine, etc.

Il est donc important de bien respirer pour maintenir un bon niveau d’énergie et un maximum de vitalitéUne bonne respiration doit apporter à l’organisme un maximum d’oxygène. Très souvent, il suffit d’augmenter notre apport en oxygène à travers une bonne respiration pour voir disparaitre la fatigue et le stress.

Malheureusement, le souci de bien respirer est très souvent négligé car nous apprenons à respirer de manière automatique dès la naissance. Pourtant à cause des contraintes de la vie moderne, notre respiration naturelle est perturbée au fil des années. La fréquence respiratoire devient élevée (jusqu’ à 1 secondes chaque inspiration et expiration), le souffle court.

La pratique régulière des exercices de respiration consciente et profonde ( 2 à 3 fois par jour) permet d’augmenter la concentration et la capacité respiratoire, de réduire le stress et stimuler le système immunitaire. On peut citer entre autres, la cohérence cardiaque, la méthode buteyko, les exercices d’apnée etc.

Hydratation

Saviez-vous que la plupart des personnes boivent de l’eau qui abime leur santé? Évidemment sans en être conscientes. La publicité des fabricants de bouteilles d’eau et autres dispositifs de filtres, l’absence de transparence sur la qualité de l’eau du robinet, sont là quelques raisons qui n’aident pas à faire un choix éclairé en matière d’hydratation.

Ce qui est certain, c’est qu’il est très important de bien s’hydrater. Le corps a besoin d’un apport régulier en eau pour mieux assurer les fonctions essentielles de ses organes. Mais quelle eau faut-il boire pour maintenir une bonne santé? 

Pour répondre à cette question, il faut s’interroger sur ce que l´eau apporte à l’organisme.  Une phrase résume très bien l’intérêt de l’eau:  L’eau est plus importante par ce qu’elle emporte et non par ce qu’elle apporte.

En effet, l’eau emporte les déchets de notre organisme, c’est un rôle d’élimination très utile.

D’autre part elle apporte aussi des minéraux, mais ce dernier rôle n’est pas optimisé car l’homme est un hétérotrophe; par conséquent il assimile difficilement les minéraux présents dans l’eau. 

Un hétérotrophe ne peut assimiler directement des minéraux que lorsqu’ils ont été transformés préalablement par les plantes et les végétaux (minéraux organiques). Donc les minéraux autres que ceux des plantes et des végétaux ne sont pas totalement assimilables par l’homme. Par conséquent les minéraux contenus dans l’eau (minéraux inorganiques), bien qu’ils aient un rôle, sont peu utiles en générale car le corps ne sait pas les utiliser. Or ce que l’organisme ne sait pas utiliser devient un déchet. L’accumulation des déchets dans la durée surcharge notre organisme et est à l’origine de nombreux déséquilibres et dysfonctionnent dans notre santé.

Donc contrairement à ce que prétendent les vendeurs d’eau minérale en bouteille, boire de l’eau fortement minéralisée ne va pas dans le sens de l’amélioration de notre santé sur la durée. Le Professeur Henri Schroeder, spécialiste mondial en matière de minéraux affirme que nous ne pouvons assimiler au plus 1% des minéraux contenus dans l’eau. Les 99% restant encrassent l’organisme.

Cependant la majorité des gens boivent soit l’eau du robinet, soit les eaux minérales en bouteille, certains même de l’eau distillée. Comme nous l’avons expliqué plus haut, les eaux minérales qui sont pour la plupart fortement minéralisées peuvent être délétères à long terme pour la santé. L’eau du robinet quant à elle, non seulement contient de nombreux minéraux, mais on y retrouve aussi divers polluants tels que: les pesticides, les médicaments, les hormones, métaux lourds, sans oublier le chlore et ses effets négatifs sur la flore intestinale. L’eau distillée peut avoir un intérêt pour l’organisme, mais exclusivement dans certaines conditions; par exemple dans le cadre d’une cure, et associé à d’autres apports de minéraux organiques. Mais dans l’absolu elle est imparfaite pour la santé.

Si vous voulez optimiser votre vitalité en se basant sur la physiologie, Levitalisme.com vous propose une formule d’hydratation optimale:

  • Choisir de l’eau minérales naturelle en bouteilles en verre, faiblement minéralisée, avec très peu de residus sec (autour de 50mg/l ou moins)

Un apport quotidien de minéraux organiques par la consommation des fruits et légumes frais et/ou des jus frais de légumes et de fruits. L’eau de mer à l’isotonie est un bon moyen aussi.